Comment développer son patrimoine immobilier et investir ?

Investir dans l'immobilier

Comment développer son patrimoine immobilier et investir ?

Valeur refuge, l'immobilier est le meilleur moyen de diversifier son patrimoine. Cet investissement vous permet d'obtenir des rentes passives et de préparer votre retraite, tout en limitant les risques. Si vous souhaitez construire ou agrandir votre patrimoine immobilier, plusieurs éléments seront à déterminer : les objectifs de votre projet, le type de bien à privilégier, souscrire ou non un crédit, etc. Découvrez les conseils de nos experts pour investir dans un bien immobilier.

deux personnes se serrent la main au dessus d'un plan

SOMMAIRE

  1. Construire son projet immobilier
  2. Les dispositifs bancaires et fiscaux 

Votre simulation immédiate
en quelques clics

  • 99% de fiabilité
  • Moins de 5 min
  • Sans engagement

Réalisez une simulation précise avec notre outil dédié. Votre réponse de principe est disponible dès la fin de votre parcours !

Démarrer ma simulation

Construire son projet immobilier

Définir des objectifs

Avant toute chose, il convient de définir le but de votre projet immobilier. Par exemple, investir dans l’immobilier peut vous permettre de :  

  • Préparer votre retraite en vous constituant un patrimoine de qualité ;
  • Vous construire une sécurité et mettre votre famille à l’abri du besoin ;
  • Obtenir un complément de revenus et améliorer votre qualité de vie ;
  • Réduire vos impôts grâce à certains dispositifs d’optimisation fiscale.

Naturellement, il se peut que vous ayez plusieurs objectifs pour votre projet immobilier. Cela ne posera aucun problème, à condition de bien connaître vos priorités.

Choisir le bien dans lequel investir

Le choix du bien est un critère fondamental quand on souhaite investir dans l'immobilier. Naturellement, les possibilités sont nombreuses : appartement, maison, murs commerciaux, bureaux, garage, etc. Le type de bien à privilégier dépendra de votre projet, de vos connaissances et de votre budget. 

Un appartement

Les appartements constituent les biens d'investissement les plus classiques. Naturellement, cette catégorie englobe un grand nombre de biens : petites et grandes surfaces, logements neufs et logements anciens, etc. 

Quels que soient votre budget et vos attentes en matière de rentabilité/sécurité, vous pourrez trouver l’appartement qui vous convient.

Un immeuble

Si vous bénéficiez d'un budget suffisant, investir dans un immeuble de rapport peut être une excellente opportunité. Et pour cause, les immeubles ont pour avantage d'être économiques. Dans la plupart des cas, le prix au m² d’un immeuble sera nettement plus bas que celui d’un appartement.

Par rapport aux appartements, les immeubles ont l’avantage d’offrir une grande liberté. En effet, puisqu’il n’existe pas de copropriété, le propriétaire est libre d’organiser les travaux comme bon lui semble. Au-delà du budget, investir dans un immeuble nécessite une gestion poussée. Si vous n’avez pas encore d’expérience, l’aide d’un professionnel sera la bienvenue. 

Des locaux professionnels 

Quand on parle d'investissement immobilier, on pense généralement à un appartement ou une maison. Néanmoins, investir dans un bien professionnel peut être une excellente opportunité. Lorsqu’ils sont bien situés, les murs commerciaux et les bureaux peuvent être particulièrement rentables et sécurisés.

Attention toutefois : acheter et louer des locaux professionnels demande des connaissances accrues. Si vous êtes novice, il est recommandé de vous faire accompagner par un professionnel.

Un garage

Avec la montée des prix immobiliers, de nombreux investisseurs souhaitent se tourner vers des achats à coût réduit. Parmi eux, les garages se placent en tête de liste. Ayant de faibles charges, ces biens immobiliers ont l'avantage d'être rentables, sécurisés et faciles à gérer. Mais pour profiter de ces atouts et éviter la vacance, l'emplacement du garage est un critère primordial.

Les dispositifs bancaires et fiscaux

Pourquoi investir dans l’immobilier à crédit ?

Quel que soit le bien dans lequel vous souhaitez investir, il est préférable de le faire à l’aide d’un crédit immobilier. En effet, demander un emprunt vous permettra de faire jouer l’effet de levier. Ainsi, vous n’investirez pas avec vos propres fonds, mais avec ceux de la banque. Cela vous permettra de limiter considérablement les risques.

De plus, contrairement à certaines idées reçues, investir à crédit ne vous coûtera pas réellement plus cher. En effet, les taux d’intérêt des prêts sont historiquement bas et sont proches des taux d’inflation. Bien entendu, pour obtenir un crédit, il est important d'avoir un bon profil aux yeux des banques : taux d'endettement inférieur à 35%, revenus suffisants et réguliers, etc. La fourniture d’un apport personnel est un grand plus.

Courtier en ligne, Trouver-Mon-Prêt-Immo.fr pourra vous aider à décrocher le crédit adapté à vos besoins, notamment en comparant les différents établissements. Pour déterminer quelle somme vous pouvez emprunter pour votre projet immobilier, n'hésitez pas à réaliser une simulation de capacité d'emprunt.

Quels sont les dispositifs de réduction fiscale ?

Dans le cas où vous souhaitez réduire vos impôts grâce à votre investissement immobilier, il est important de bien choisir votre dispositif. En effet, il existe de multiples programmes prévus, et chacun dispose de ses particularités. 

Tandis que certains impliquent d’investir dans un logement neuf, d’autres encore encouragent la rénovation d’immeuble. Les avantages fiscaux peuvent être divers, allant d’une réduction d’impôts jusqu’à une déduction fiscale. Parmi les dispositifs les plus répandus, on peut notamment citer : 

  • La loi Pinel, qui ouvre droit à une réduction fiscale en investissant dans le neuf en zone tendue ;
  • La loi Cosse, qui permet de déduire ses revenus fonciers à condition de louer à prix abordable ;
  • La loi Denormandie, qui implique de rénover un logement ancien en zone Cœur de Ville ;
  • La loi Malraux, qui encourage la rénovation d’immeubles concernés par un plan de sauvegarde ; 
  • La loi Monument Historique, qui demande de rénover un MH et de l'ouvrir aux visites.

Les questions fréquentes sur l’investissement immobilier

Pour un logement ancien, les frais de notaire sont ordinairement compris entre 7 et 8 % de la valeur du bien. Pour un bien immobilier neuf, ils s'élèvent à 2 ou 3 % du prix de vente.

Un bien neuf a l'avantage de respecter les toutes dernières normes en matière d'écologie et de confort. En outre, étant acheté sur plan, le logement est souvent personnalisable. Quant aux logements anciens, ils ont un prix nettement inférieur et peuvent être situés en plein centre-ville. Néanmoins, ils nécessitent davantage de travaux.

Confier la gestion locative de votre bien à une agence vous fera gagner un temps précieux, en échange d'une part de vos revenus locatifs. Assurer seul la gestion locative est possible, mais plus difficile et parfois chronophage. En contrepartie, vous réaliserez des économies et gagnerez en liberté.

Expert du crédit immobilier, le courtier saura mettre votre dossier en valeur auprès des établissements bancaires. Il comparera les offres et veillera à vous décrocher le meilleur taux que votre profil permet. Le courtier vous fera également gagner un temps précieux, en vous évitant les démarches auprès des banques.