Achat Immobilier : Peut-on acheter seul sans apport ?

Préparer son prêt immobilier

Peut-on acheter un bien immobilier seul sans apport ?

Acheter un bien immobilier est un rêve pour de nombreux Français. Mais ce rêve est-il réalisable dans toutes les circonstances ? Cela dépend de plusieurs critères : votre situation personnelle, votre situation financière, etc. Vous devez cependant savoir que le fait d’être seul et de n’avoir aucun apport ne constitue pas un frein à l’investissement immobilier. En règle générale, le budget d’achat sera simplement moins élevé que si le projet comptait deux personnes. Découvrez quelles sont les possibilités pour acheter seul sans apport.

une femme assise entre son canapé et sa table basse avec une calculette et une petite maison dans les mains

SOMMAIRE

  1. Est-il possible d’acheter seul sans apport ?
  2. Quel salaire est-il nécessaire d’avoir pour acheter seul sans apport ?
  3. Qu’est-ce que le prêt immobilier à 110 % ?
  4. Quels sont les différents types de prêts sans apport ?
  5. Comment optimiser votre dossier pour obtenir un prêt immobilier ?
  6. Comment réaliser une simulation de prêt immobilier ?

Est-il possible d’acheter seul sans apport ?

Acheter un bien immobilier seul et sans avoir d’apport est possible. Vous devez simplement mettre toutes les chances de votre côté pour séduire les établissements prêteurs.

Attendez d’avoir un emploi stable pour faire votre demande à votre banquier. L’idéal est d’être en CDI ou fonctionnaire.

Choisissez également un bien immobilier bien situé, qui a du succès auprès de ses visiteurs. Cela rassurera le banquier, qui pourra récupérer ses fonds en vendant le logement, en cas de défaut de paiement de votre part.

Quel salaire est-il nécessaire d’avoir pour acheter seul sans apport ?

Pour obtenir un prêt immobilier alors que vous êtes seul et que vous n’avez pas d’apport, vous ne devez surtout pas dépasser 35 % de taux d’endettement, quels que soient vos revenus mensuels.

Si vous vivez seul, votre reste à vivre doit être compris entre 700 et 1000 euros. Il vous faut donc un salaire minimum de 2100 € net. Vous avez un enfant à charge ? Alors comptez un reste à vivre compris entre 1000 et 1500 €.

Votre simulation immédiate
en quelques clics

  • 99% de fiabilité
  • Moins de 5 min
  • Sans engagement

Réalisez une simulation précise avec notre outil dédié. Votre réponse de principe est disponible dès la fin de votre parcours !

Démarrer ma simulation

Qu’est-ce que le prêt immobilier à 110 % ?

Le prêt immobilier à 110 % désigne un prêt sans apport. Il s’agit d’un financement accordé par la banque, qui couvre l’intégralité des frais liés à l’achat d’un logement. Ce prêt couvre donc le prix du bien, mais également les frais de notaire, les frais de garantie ou encore les frais d’agence. Ces frais supplémentaires représentent généralement 10 % du prix du bien : c’est pourquoi on parle de prêt à 110 %.

Ce type de prêt immobilier est plus difficile à obtenir qu’un prêt classique, car les banques doivent prêter plus que la valeur du bien.

Quels sont les différents types de prêts sans apport ?

Le prêt relais permet aux propriétaires d’acheter un second bien immobilier, avant d’avoir vendu le précédent. Pour cela, la banque avance les fonds nécessaires à la transaction (jusqu’à 70 % du prix du bien. De votre côté, vous devrez simplement payer les intérêts et la cotisation d’assurance, sans toucher à votre apport.

Le prêt in fine permet également d’acheter sans avoir d’apport, puisque les emprunteurs remboursent d’abord uniquement les intérêts. C’est à la fin du prêt que vous rembourserez le capital.

Il existe aussi plusieurs prêts d’aide à l’accession, comme le prêt conventionné, le prêt à taux zéro, le prêt action logement ou encore le prêt à l’accession sociale.

Comment optimiser votre dossier pour obtenir un prêt immobilier ?

Si vous n’avez pas d’épargne, vous devez mettre en avant votre jeune âge. Si vous achetez à 30 ans, le banquier comprendra plus facilement que vous n’ayez pas d’apport que si vous achetez à 50 ans.

Puisque vous n’êtes pas encore propriétaire, vous payez un loyer mensuel. Choisissez un bien immobilier à vendre dont les mensualités de remboursement se rapprocheraient de votre loyer actuel. Expliquez ensuite à votre banquier que vous vous en sortez très bien et que vous arrivez à payer cette somme tous les mois.

Insistez également sur le fait que votre reste à vivre est largement suffisant pour vous.

Comment réaliser une simulation de prêt immobilier ?

Pour savoir si vous avez les ressources nécessaires pour réaliser un achat immobilier seul sans apport, vous pouvez utiliser un comparateur en ligne. Il s’agit d’un outil à disposition de tous, gratuit, qui permet d’obtenir en seulement quelques clics une estimation de ses possibilités d’investissement. Pour cela, il faut renseigner le montant de ses ressources et de ses charges.

Vous pouvez également demander conseil à un courtier, qui vous accompagnera tout au long de la constitution de votre dossier de demande de prêt. Il pourra aussi présenter votre dossier aux organismes prêteurs et négocier pour vous les taux les plus avantageux.

Les questions fréquentes sur l'achat sans apport

En règle générale, les banques demandent environ 10% d’apport personnel, ce qui permet de régler les frais de notaire. Toutefois, la loi ne fixe aucun montant particulier pour l’apport personnel.

Si vous n’avez pas d’apport, vous pourrez aussi bien acheter une maison qu’un appartement. Tout dépend du budget dont vous disposez et du prix du logement que vous convoitez.

Avoir un apport personnel lors d’une demande de crédit immobilier est toujours bien vu par le banquier. Celui-ci comprend que vous êtes quelqu’un de sérieux, que vous savez épargner. De plus, cela réduit le montant de la somme qu’il devra vous prêter. Avoir un apport personnel permet également de négocier de meilleures conditions de crédit, de faire baisser la durée de celui-ci ainsi que le montant des mensualités.

 

Si vous avez peu d’épargne, il n’est pas toujours conseillé de s’en défaire, même si c’est pour présenter un apport à votre banquier lors d’une demande de crédit immobilier. Il est aujourd’hui possible d’acheter sans avoir d’apport. Si vous le pouvez, conservez donc le maximum d’épargne en cas de coup dur.