Faire appel à un courtier immobilier : pourquoi et à quel prix ?

Préparer son prêt immobilier

Faire appel à un courtier : pourquoi et à quel prix ?

Obtenir un crédit immobilier demande du temps et de l’énergie. Pour mieux s’y retrouver et trouver l’emprunt qui leur convient, de nombreux emprunteurs font appel à un courtier. Avec Trouver-Mon-Prêt-Immo.fr, découvrez pourquoi il est intéressant d’avoir recours à ce professionnel du conseil et de la négociation et combien coûtent ses services.

un couple souriant et une femme autour d'une table qui regarde un contrat et une tablette

SOMMAIRE

  1. Pourquoi faire appel à un courtier ?

1. Un vrai gain de temps

2. Conseil et négociation

3. Un allié pour convaincre la banque

  1. Quels sont les frais de courtage ?

1. Le mandat 

2. Les honoraires 

Pourquoi faire appel à un courtier ?

Le courtier est un professionnel indépendant qui sert d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur. Il a un véritable rôle de médiateur. Ses atouts sont nombreux dans le cadre d’un recours à un crédit immobilier.

Un vrai gain de temps

Grâce à son expertise du marché et sa grande maîtrise de l’ensemble des démarches, le courtier offre un gain de temps précieux pour aider les futurs propriétaires à obtenir un prêt immobilier. Il réalise toutes les étapes nécessaires, en concertation avec son client.

Outre le montage du dossier de demande de crédit, le courtier immobilier s’assurera du déblocage de fonds chez le notaire.

Le courtier a également une très bonne connaissance des divers taux des banques et de l’ensemble de leurs conditions. Il possède un large panel d’offres des différentes banques, et fait gagner du temps aux emprunteurs, qui n’auront pas à chercher les informations d’eux-mêmes.

Votre simulation immédiate
en quelques clics

  • 99% de fiabilité
  • Moins de 5 min
  • Sans engagement

Réalisez une simulation précise avec notre outil dédié. Votre réponse de principe est disponible dès la fin de votre parcours !

Démarrer ma simulation

Conseil et négociation

Le courtier est donc en mesure de dénicher la meilleure offre en fonction du profil du client et de son projet. Surtout, il aide les emprunteurs à trouver les meilleures opportunités en négociant pour eux les meilleurs taux auprès de la banque.

Selon le profil de son client, il sera capable de bénéficier d’offres préférentielles et d’obtenir des taux avantageux, que les emprunteurs ne parviendront jamais à avoir s’ils font cavalier seul. Faire appel à un courtier représente donc des économies d’argent conséquentes.

Un allié pour convaincre la banque

Le courtier accompagne l’emprunteur tout au long de ses démarches, avant la prise de contact avec une banque. Il conseille le futur propriétaire et l’aide à se constituer un dossier solide, capable de persuader les banquiers.

Il est également préconisé de faire appel à un courtier dans le cadre d'un rachat de prêt immobilier. Il saura estimer le coût global de ce rachat et négocier auprès d’une banque concurrente et trouver le taux le plus bas du marché.

Quels sont les frais de courtage ?

Un courtier facture ses services à son client. Pour les courtiers immobiliers, c’est donc l’emprunteur qui doit régler l’ensemble des frais.

Encadré par la loi Murcef, mais aussi le Code de la consommation et le Code monétaire et financier, le prix d’un courtier doit être communiqué impérativement à l’avance au client. Ce paiement ne lui sera facturé que lorsque le client aura accepté l’offre de prêt. Le courtier est donc rémunéré seulement après avoir décroché une offre de crédit, après la signature de son client.

Le courtier ne peut pas demander une avance à son client. Si l’offre de prêt qu’il propose à l’emprunteur ne lui correspond pas, il n’est pas tenu de l’accepter. Le courtier ne percevra alors aucun paiement.

Le mandat

Pour recourir aux services d’un courtier, le client signe un mandat. Ce document obligatoire permet au courtier de pouvoir engager la procédure, de commencer ses recherches et d’entamer la négociation au nom du client.

Ce mandat fixe également le montant des honoraires du courtier.

Les honoraires

Mentionnés sur le mandat de recherche de financement, le montant des honoraires doit être clairement indiqué, en pourcentage ou en euros. Ces honoraires couvrent les frais inhérents à la recherche de crédit. Ils varient en fonction de la demande du client et de la complexité de sa requête. Ils peuvent évidemment être négociés.

Les honoraires du courtier peuvent être :

  • Un forfait : ces honoraires sont fixes et déterminés dès le départ. Elles varient entre 950 et 1500 euros en moyenne, en fonction du courtier.
  • Un pourcentage : celui-ci dépend du montant que le client souhaite emprunter. Généralement, les courtiers demandent 1 % du montant total du crédit.

Les questions fréquentes sur les courtiers

Le mandat de recherche de financement fixe les frais de courtage, les engagements du courtier et sa mission.

C’est son but. Il est censé vous aider à trouver le taux le plus intéressant pour votre crédit immobilier.

Le mandat que vous signez auprès de votre courtier n’est pas exclusif. Vous pourrez donc faire également vos demandes vous-même auprès des banques. En revanche, votre courtier ne pourra pas négocier auprès des banques avec lesquelles vous êtes déjà en relation.