Comment obtenir un prêt immobilier quand on est célibataire (et en CDI) ?

Préparer son prêt immobilier

Comment obtenir un prêt immobilier quand on est célibataire (et en CDI) ?

Devenir propriétaire quand on est célibataire, ce ne sont pas des paroles en l’air ! Il est tout à fait possible d’obtenir un prêt immobilier et d’acheter un logement même si vous êtes seul. En effet, le fait d’être en couple ou célibataire ne fait pas partie des principaux critères que vérifient les banques au moment d’accorder ou non un prêt immobilier. Elles se concentrent surtout sur la situation financière et sur le type de contrat de travail, en un mot, sur la capacité d’emprunt.

une femme avec un stylo dans une main et qui serre de l'autre la main d'un homme

SOMMAIRE

  1. Quelle doit être la situation professionnelle d’un célibataire voulant obtenir un prêt ?
  2. Quelle doit être la capacité d’emprunt d’un célibataire qui souhaite acheter ?
  3. Que faire si le célibataire n’a pas la capacité d’emprunt nécessaire pour acheter ?
  4. Comment utiliser un simulateur pour connaître sa capacité d’emprunt ?

Quelle doit être la situation professionnelle d’un célibataire voulant obtenir un prêt ?

Si vous êtes célibataire et que vous souhaitez déposer une demande de prêt immobilier, vous devez avoir une situation professionnelle stable. Cela rassurera le banquier qui sera ainsi sûr que vous percevez des rentrées d’argent régulières. 

Il est essentiel que le célibataire voulant acheter un logement en passant par un prêt immobilier travaille en CDI, possède un statut de fonctionnaire ou soit travailleur non salarié, avec au moins deux ans d’expérience. Ce sont des statuts stables, et l’emprunteur ne risque pas de se retrouver sans revenus du jour au lendemain. S’il est en période d’essai pour un CDI, il est préférable d’attendre la fin de la période d’essai pour faire la demande de prêt.

Un célibataire en CDD ou travaillant en intérim aura beaucoup plus de difficultés pour obtenir un prêt immobilier.

Quelle doit être la capacité d’emprunt d’un célibataire qui souhaite acheter ?

Comme c’est le cas pour les couples qui souhaitent bénéficier d’un prêt immobilier, le célibataire ne doit pas dépasser un certain taux d’endettement. Les banques respectent en général un taux d’endettement maximum de 33, voire 35 %. Par ailleurs, il est préférable qu’il possède un certain apport, correspondant à 10 % du prix du bien. Cet apport servira à financer les frais de notaire, les frais de dossier et les frais de garantie.

Avant d’accorder ou non le prêt immobilier, les établissements bancaires prendront donc en compte le montant des revenus mensuels du célibataire, ainsi que le montant de ses charges. Les revenus mensuels désignent le salaire, les primes et les éventuels loyers perçus (à hauteur de 70 %). Quant aux charges, elles concernent les frais de remboursement des crédits à la consommation, les factures d’énergie, etc.

Votre simulation immédiate
en quelques clics

  • 99% de fiabilité
  • Moins de 5 min
  • Sans engagement

Réalisez une simulation précise avec notre outil dédié. Votre réponse de principe est disponible dès la fin de votre parcours !

Démarrer ma simulation

Que faire si le célibataire n’a pas la capacité d’emprunt nécessaire pour acheter ?

Si vous n’avez pas la possibilité d’obtenir un prêt immobilier parce que votre taux d’endettement est trop élevé, vous pouvez investir d’une autre manière. En optant pour un logement à louer, vous percevrez chaque mois des loyers, qui diminueront le montant de votre crédit. Cela permet de mettre de l’argent de côté, tout en augmentant la capacité d’emprunt.

Toutefois, si vous souhaitez acheter un bien dans lequel habiter vous-même, vous devrez certainement revendre votre investissement locatif. Vous éviterez ainsi le cumul de crédits, qui pourrait rendre un banquier réfractaire à vous accorder un prêt immobilier.

Comment utiliser un simulateur pour connaître sa capacité d’emprunt ?

En utilisant un simulateur en ligne, vous pourrez connaître en seulement quelques clics votre capacité d’emprunt comme votre capacité de remboursement. Il s’agit d’un outil gratuit, à disposition de tous et très intuitif.

Pour obtenir un résultat correspondant à votre situation, vous devrez renseigner certaines informations, comme le montant de vos revenus mensuels et le montant de vos charges. Indiquez également la durée sur laquelle vous souhaiteriez emprunter.

Attention, il faut garder à l’esprit que certains simulateurs ne prennent pas en compte le taux d'emprunt. Le résultat obtenu est donc approximatif, même s’il permet de vous donner une bonne idée des possibilités de réalisation de votre projet.

Les questions fréquentes sur l'achat seul en CDI

En règle générale, les personnes célibataires ont des moyens moins élevés que les personnes en couple. Elles peuvent en effet moins emprunter. Il leur est donc conseillé de se diriger vers le quartier qui propose les tarifs les plus abordables. Habituellement, ce sont les quartiers de la périphérie des villes, qui affichent les montants les moins élevés par rapport au centre-ville.

Comme pour les emprunteurs en couple, les célibataires doivent montrer à leur banquier qu’il s’agit d’un projet immobilier sérieux. Ils ne doivent pas réaliser de grosses dépenses dans les mois précédant leur demande, et ils doivent posséder de l’épargne. Il est également important qu’ils ne dépassent pas un taux d’endettement de 33 à 35 %.

Il est recommandé de faire appel à un courtier immobilier, qui saura négocier pour vous les tarifs les plus avantageux auprès des banques. Il possède une expérience que vous n’avez pas et il saura vers quels établissements se diriger en fonction de votre dossier.

Il n’y a pas d’âge pour obtenir un prêt immobilier. Il faut simplement avoir de l’apport et une situation professionnelle et personnelle stable. Rappelez-vous cependant que les banquiers comprendront mieux une absence d’apport à l’âge de trente ans qu’à l’âge de cinquante ans.