TAEG (Taux Annuel Effectif Global) d'un prêt immo : c'est quoi ?

Préparer son prêt immobilier

Qu’est-ce que le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) ?

Avant de financer votre projet immobilier, il est essentiel de prendre en compte l’ensemble des coûts liés à votre emprunt. À votre prêt initial s’ajoutent des intérêts, mais aussi des frais de dossier, des assurances payantes ainsi que d’autres frais annexes. Avec TrouvezMonPrêtImmo.fr, découvrez quel est l’intérêt du TAEG et pourquoi il est crucial de bien le calculer pour comparer les différentes offres de crédit.

personne qui tape sur une calculatrice, un stylo à la maison et une petite maison en bois devant

SOMMAIRE 

  1. Qu’est-ce que le TAEG ?
  2. Quel est l’intérêt du TAEG ?

1. Pour protéger les emprunteurs

2. Pour comparer les différentes offres de prêt

3. Pour entamer les négociations

  1. Comment calculer le TAEG ?

Qu’est-ce que le TAEG ?

En France, Le TAEG (Taux Annuel Effectif Global) est un indicateur qui vous aide à estimer le coût total et réel d’un prêt. Il tient compte de l’ensemble des frais liés à sa souscription pour vous aider à comparer les différentes options qui s’offrent à vous. Exprimé en pourcentage, ce taux comprend :

Les intérêts bancaires, en fonction du taux fixé par votre banque ;

Les frais de dossier ;

L’assurance emprunteur ;

Les frais de garantie (notamment d’hypothèque ou de caution) ;

Les frais annexes, comme ceux dédiés à l’estimation du bien ou à la tenue de votre compte.

En revanche, il n’inclut pas les frais de notaire, qui seront également à prendre en considération pour calculer le coût global de votre emprunt. De même, il ne tient pas compte des pénalités de remboursement ni de la modulation des échéances de votre crédit.

A savoir que contrairement au TEG, qu’il a remplacé en 2016, le TAEG inclut des éléments supplémentaires dans son calcul, comme l’assurance décès et invalidité, l’assurance chômage et les normes européennes.

Quel est l’intérêt du TAEG ?

Auparavant, le TAEG était destiné aux crédits à la consommation. Désormais, il est devenu un indice de référence obligatoire pour tous les crédits destinés aux particuliers, y compris les emprunts immobiliers.

Pour respecter votre budget et estimer le coût global de votre crédit immobilier, il est essentiel de tenir compte du TAEG. Lors de l’édition de son offre, votre banque est dans l’obligation de vous communiquer le TAEG avec le taux d'intérêt de votre crédit immobilier. Ce taux est également précisé sur toutes les publicités et les offres de crédit (crédit consommation, crédit immobilier) des banques. Très utile, le TAEG n’a pas seulement un but informatif. Il possède d’autres fonctions.

Protéger les emprunteurs

Obligatoire par la loi depuis 2016 pour les prêts à la consommation et les prêts immobiliers destinés aux particuliers et aux professionnels, le TAEG a aussi pour vocation de protéger l’emprunteur et de l’aider à démêler le vrai du faux entre les différentes offres. Il lui offre une meilleure transparence sur un contrat, en évaluant l’ensemble des frais moins évidents, qui sont à inclure dans le coût global et réel du crédit. Précisé sur les offres de prêt, il incite les particuliers à se méfier des publicités attrayantes de certains établissements bancaires.

En matière de crédit, il ne faut pas seulement se fier au montant des intérêts : très souvent, celui-ci ne représente qu’une infime partie des différents frais inclus dans le montant total du crédit que vous devrez rembourser.

Comparer les différentes offres de prêt

Faire financer votre projet immobilier est une tâche complexe. Comment trouver la bonne banque ? Obtenir le meilleur taux ? Comprendre vos obligations ? Tenir compte de tous les frais inhérents à la demande de votre emprunt ? Pour vous aider à y voir plus clair, le TAEG vous permet de comparer les différentes offres de prêt. Ainsi, plus le TAEG est élevé, plus le montant global de votre emprunt sera conséquent.

Entamer les négociations

Le TAEG estime la compétitivité d’un financement. Ainsi, il n’est pas compliqué de comparer les offres de crédit des différentes banques. Si vous faites appel à un courtier, celui-ci sera en mesure de faire baisser vos frais de dossier et, ainsi, de négocier avec votre banquier pour obtenir un crédit au meilleur taux.

Comment calculer le TAEG ?

Pour calculer le TAEG, il faut tenir compte de plusieurs éléments :

  • Du montant emprunté ;
  • Du taux débiteur fixe annuel ;
  • De la durée de l’emprunt ;
  • De l’assurance ;
  • Des frais de dossier.

Complexe, le taux effectif global peut être calculé sur des simulateurs en ligne. Des comparateurs déterminent pour vous les pourcentages de TAEG appliqués par les différentes banques, en fonction de votre situation, du type d’achat et du montant du prêt.

Le TAEG correspond au montant total à rembourser, auquel on soustrait le montant de l’emprunt. Cette somme est divisée par le montant de l’emprunt. Le montant obtenu est ensuite multiplié par le nombre total de mensualités. En formule mathématique, le calcul du TAEG donne :

TAEG = [(montant total à rembourser – montant de l’emprunt) / montant de l’emprunt] x nombre de mensualités

Votre simulation immédiate
en quelques clics

  • 99% de fiabilité
  • Moins de 5 min
  • Sans engagement

Réalisez une simulation précise avec notre outil dédié. Votre réponse de principe est disponible dès la fin de votre parcours !

Démarrer ma simulation

Les questions fréquentes sur le TAEG

Indicateur obligatoire et fiable, le TAEG informe l’emprunteur sur le coût réel de son crédit. Néanmoins, avant de vous lancer, d’autres éléments doivent aussi être pris en compte lors de la comparaison des différentes offres de prêt. Il s’agit notamment du TAEA, qui permet d’évaluer le montant total des frais d’assurance. La modularité des mensualités, le report des échéances et les indemnités de remboursement anticipé sont également des paramètres à inclure dans votre prise de décision.

Non, le TAEG est un pourcentage fixe qui ne peut pas être négocié. En revanche, en fonction de votre profil, vous pourrez demander la baisse de votre taux d’assurance. Avec des frais d’assurance moins élevés, le TAEG sera lui aussi diminué.

Communiqué par la Banque de France, le taux d’usure légal fixe un seuil maximal que le TAEG ne doit pas dépasser. Ces seuils sont indiqués à la fin de chaque trimestre pour le trimestre suivant et publiés au Journal officiel. Le taux d’usure dépend du montant total de votre prêt.