Comment négocier l'achat d'un bien dans l'immobilier neuf ?

Rechercher un bien et se positionner

Comment négocier un achat dans l'immobilier neuf ?

Il est courant de négocier le prix d’achat d’un bien immobilier dans l’ancien. En revanche, c’est une pratique bien moins répandue dans le neuf. Il est pourtant possible de négocier le prix d’un logement neuf. Vous avez eu le coup de cœur pour un bien situé dans un programme neuf ? Le prix reste un petit peu élevé pour vous ? Découvrez dans quelles circonstances vous pouvez négocier pour obtenir une baisse des tarifs.

deux personnes qui se serrent la main au dessus d'un contrat et d'argent à coté d'une petite maquette de maison

SOMMAIRE

  1. Quelle est la meilleure solution pour négocier le prix d’un logement neuf ?
  2. Pourquoi faut-il bien connaître le marché avant de négocier ?
  3. Sur quels éléments du logement est-il possible de négocier ?
  4. Quelles sont les remises généralement proposées par les constructeurs ?
  5. Comment connaître la somme dont vous pouvez disposer pour acheter un bien neuf ?
  6. Où trouver les meilleures offres d’achat dans l’immobilier neuf ?

Quelle est la meilleure solution pour négocier le prix d’un logement neuf ?

Pour négocier le prix d’un logement neuf, l’idéal est de faire partie des premiers clients du promoteur. En effet, pour pouvoir lancer un programme de nouveaux logements, les promoteurs ont besoin d’avoir des réservations (entre 30% et 50%). Pour parvenir à ce chiffre le plus vite possible, ils sont donc enclins à faire des concessions à leurs premiers clients. Ils peuvent baisser leurs tarifs afin de convaincre ceux-ci. 

Sinon, lorsque le programme immobilier est lancé depuis quelques mois, vous pourrez obtenir des rabais sur les prix des logements en attendant les queues de programme. Il s’agit en effet des biens restant invendus au sein d’un programme immobilier.

Pourquoi faut-il bien connaître le marché avant de négocier ?

Il est essentiel de connaître le marché immobilier de votre région pour mener à bien votre négociation. Vous devez savoir le prix moyen des logements neufs vendus dans le secteur. Vous devez aussi connaître les points forts et les points faibles de l’emplacement du bien immobilier : proximité ou non avec les écoles, les transports en commun, les commerces, etc. Vous pourrez ainsi mettre en avant ces divers éléments pour faire baisser le prix du bien.

Regardez également quels sont les éventuels défauts du logement, comme son orientation ou son agencement. Ce sont des points que vous pourrez soulever lors de la négociation.

Sur quels éléments du logement est-il possible de négocier ?

Pour mener à bien votre négociation, renseignez-vous bien sur les prestations supplémentaires que le promoteur pourrait vous proposer : le carrelage de la terrasse par exemple, la pose du parquet dans les chambres, la peinture des murs, etc. Si vous vous montrez convaincants, vous pourriez bénéficier de belles remises sur ces options.

Généralement, la négociation menée avec les promoteurs pour baisser le prix d’un logement neuf permet surtout d’obtenir une gratuité de la TVA ou des frais de notaire. Comme ceux-ci représentent entre 2 et 3 % du prix total du bien, c’est une économie non négligeable !

Quelles sont les remises généralement proposées par les constructeurs ?

Il faut savoir que la plupart des promoteurs immobiliers prévoient une certaine marge de négociation concernant leurs logements neufs. Dans la plupart des cas, cette marge de négociation frôle les 10%.

Bien sûr, il sera plus difficile de négocier pour un logement se trouvant dans une zone à forte tension immobilière. Plus les biens neufs seront recherchés, plus vous rencontrerez de difficultés pour obtenir une remise avantageuse.

Il arrive aussi souvent que les constructeurs proposent la gratuité de la TVA, surtout en début de programme, afin d’attirer les acquéreurs.

Comment connaître la somme dont vous pouvez disposer pour acheter un bien neuf ?

Prenez rendez-vous chez votre banquier pour parler avec lui de votre budget, ou bien utilisez un simulateur en ligne. Le budget que vous pourrez octroyer à l’achat de votre logement neuf dépend de plusieurs critères, comme le montant de votre apport, le montant de vos charges, de vos revenus, ou encore votre situation professionnelle.

Il faut savoir que les établissements prêteurs acceptent généralement un taux d’endettement maximum de 35%. Ils favorisent également les dossiers qui possèdent un apport correspondant à au moins 10 % du prix du bien.

Votre simulation immédiate
en quelques clics

  • 99% de fiabilité
  • Moins de 5 min
  • Sans engagement

Réalisez une simulation précise avec notre outil dédié. Votre réponse de principe est disponible dès la fin de votre parcours !

Démarrer ma simulation

Où trouver les meilleures offres d’achat dans l’immobilier neuf ?

Vous pouvez consulter le site Nexity pour trouver un large choix de logements neufs. De l’appartement étudiant au T4 familial avec terrasse, de Rennes à Avignon, vous bénéficierez d’une vaste sélection de biens de tous les styles. C’est l’endroit idéal pour trouver la perle rare dans laquelle vous passerez vos prochaines années.

Vous pourrez également bénéficier de l’outil mis à votre disposition pour obtenir une simulation de votre capacité d’emprunt immobilier. C’est un outil entièrement gratuit, ergonomique, qui affiche un résultat personnalisé et sans engagement. Vous devrez simplement remplir quelques indications concernant votre projet immobilier et vos revenus.

Les questions fréquentes sur la négociation dans l'immobilier neuf

Les frais de notaire représentent entre 2 et 3% du prix d’achat d'un bien neuf. Dans l’ancien, les frais de notaire atteignent plutôt 7 à 8%.

En règle générale, les banques respectent un taux d’endettement correspondant à environ 1/3 des revenus perçus. Votre taux d’endettement ne doit donc pas dépasser 33 à 35 %.

 

Il est recommandé d’avoir 10 % du prix du bien immobilier, afin d’obtenir un accord favorable de la part des établissements prêteurs. Toutefois, si vous présentez un bon dossier, avec une situation personnelle et professionnelle stable, certaines banques seront tout à fait enclines à vous accorder un prêt même si vous n’avez pas d’apport.

 

En optant pour un bien immobilier neuf, vous bénéficierez d’un logement moderne, adapté aux habitudes de vie actuelles. Il n’y aura pas de travaux à effectuer. De plus, ce bien immobilier répondra à toutes les normes énergétiques en vigueur.