Quels sont les critères clés pour un achat immobilier réussi ?

S'informer avant l'achat

Quels sont les critères les plus importants pour un achat immobilier ?

Acheter un bien immobilier vous engage pour de nombreuses années. Vous allez en effet contracter auprès de la banque un prêt qu’il faudra rembourser pendant 20 ans ou 25 ans. C’est pourquoi il est important de ne pas se précipiter et de penser au long terme pour réaliser un achat mûrement réfléchi. TrouverMonPrêtImmo.fr vous accompagne tout au long de cette étape cruciale de votre vie pour vous aider à réaliser l’achat immobilier idéal.

Couple signant un contrat pour un logement

SOMMAIRE

1 - La situation géographique

2 - Les caractéristiques du logement

3 - Le prix du bien

4 - Les frais annexes

1 - La situation géographique

L’emplacement fait partie des critères principaux qu’il faut prendre en compte. Vous allez habiter là pendant plusieurs années, il faut donc miser sur le confort ! Préférez-vous vivre en centre-ville ou dans une zone plus tranquille ? Vous allez vite vous rendre compte qu’il suffit de se déplacer de quelques centaines de mètres pour que le prix des biens immobiliers augmente ou diminue de manière considérable.

Il est aussi important de penser à l’avenir. Si vous n’avez pas encore d’enfants, vous prévoyez peut-être d’en avoir plus tard. Dans ce cas, choisissez une maison qui se trouve à proximité des écoles et des transports en commun. Si vous comptez rester dans ce logement jusqu’à la fin de votre vie, vous aurez peut-être un jour des difficultés à vous déplacer : misez sur un plain-pied, avec des couloirs assez larges, et bien situé à côté des commerces de proximité.

2 - Les caractéristiques du logement

Vous serez plus efficace dans vos recherches si vous établissez une liste des caractéristiques que vous souhaitez pour votre futur appartement ou maison. Quelle superficie minimum ? Voulez-vous un jardin, un terrain piscinable ? Préférez-vous une maison de village avec un balcon et une jolie vue sur les toits ? Indiquez également le nombre de pièces dont vous avez besoin, si vous préférez une cuisine ouverte ou fermée et si vous acceptez de réaliser de légers travaux. Aurez-vous besoin d’un garage pour abriter votre véhicule ? Envisagez-vous de vous lancer dans un projet de chambre d’hôtes ou de gîte ?

Cette liste de critères sera très utile à votre agent immobilier si vous passez par une agence. Quant à vous, elle vous permettra d’éliminer rapidement les biens qui ne correspondent pas à vos attentes.

3 - Le prix du bien

Après l’emplacement et les caractéristiques de votre futur logement, le prix entre également en ligne de compte pour la décision finale. Vous devez impérativement connaître le budget dont vous disposez avant d’entamer vos recherches. Pour cela, estimez l’apport que vous serez en mesure d’investir dans votre projet et passez par un simulateur en ligne pour calculer le taux d’endettement que vous pouvez vous permettre. Faites ensuite le tour des annonces immobilières en vous concentrant sur le secteur qui vous intéresse afin de connaître les prix du marché. Vous saurez ainsi si votre projet est viable, s’il faut élargir un peu votre périmètre de recherche ou si vous choisissez de renoncer à certaines de vos exigences (diminuer la surface du terrain, par exemple, ou vous éloigner un peu du centre-ville). Rappelez-vous que la localisation est le critère qui influe le plus sur le prix d’un bien.

4 - Les frais annexes

Lors d’un achat immobilier, vous devez prendre en compte non seulement le prix du bien, mais aussi les frais annexes, comme les frais de notaire (ils représentent 2 à 3 % du prix d’achat d’un bien dans le neuf et 7 à 8 % du prix d’achat d’un bien immobilier dans l’ancien) ainsi que les frais de déménagement.

Même si vous avez un coup de cœur pour une maison et qu’elle correspond à tous vos critères, emplacement comme agencement, il ne faut pas oublier les coûts d’entretien annexes. Par exemple, si elle dispose d’une piscine, vous devrez compter environ 300 euros par an de frais d’entretien, sans parler du jour où il faudra changer la pompe ou le liner.

Renseignez-vous aussi sur les performances énergétiques du logement : à quel niveau est-il classé sur l’étiquette-énergie ? Comment est-il isolé ? Quel est le type de chauffage (électrique, cheminée, etc.) ?

Si la maison possède un grand jardin, il faut penser aux frais d’entretien. Devrez-vous faire appel à un paysagiste pour venir tailler les arbres ou tondre la pelouse ? Un forage a-t-il été installé afin de pouvoir arroser à moindre coût ?

Si vous achetez un appartement, renseignez-vous sur le ravalement de façade. Vérifiez aussi quels sont les projets de la copropriété et à combien s’élèvera votre participation à l’entretien des parties communes. N’oubliez pas non plus la taxe foncière, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères et la taxe d’habitation. Leur montant diffère en fonction de la surface de votre logement et de la commune dans laquelle vous achetez, mais il s’agit toujours d’une dépense non négligeable.

Les questions fréquentes lors de l’achat d’un bien immobilier

Les banques acceptent généralement un taux d’endettement de 33 % (tous crédits compris) et demandent à l’acquéreur de couvrir au moins les frais de notaire. Vous pouvez utiliser un simulateur en ligne pour calculer votre budget.

Pour obtenir une baisse de 5 à 10 % du montant de la maison qui vous plaît, vous pouvez mettre en avant les travaux que vous allez devoir réaliser, un emplacement trop proche de la route ou encore les différents points faibles du logement (une chaudière trop vieille qu’il faudra bientôt remplacer, par exemple). Par ailleurs, si le bien est en vente depuis un certain moment, le propriétaire sera plus disposé à vous accorder une réduction.

Vous signerez le compromis de vente devant le notaire (mais ce n’est pas obligatoire, vous pouvez aussi le faire sous seing privé), ainsi que l’acte de vente.

Vous pouvez généralement compter un délai de trois mois entre ces deux étapes.