Acheter ou Louer sa Résidence Principale : Que choisir ?

S'informer avant l'achat

Acheter ou louer sa résidence principale, quels sont les avantages et inconvénients ?

C’est une question que se pose la majorité des Français, à un moment ou à un autre. Faut-il acheter sa résidence principale pour se constituer un patrimoine immobilier ou bien faire le choix de la liberté en optant pour la location ? TrouverMonPrêtImmo.fr vous aide à résoudre ce dilemme en listant les avantages et les inconvénients de chaque solution.

Jeu de construction de maison, réflexion achat logement

SOMMAIRE

1 - Les avantages de l’achat

2 - Les inconvénients de l’achat

3 - Les avantages de la location

4 - Les inconvénients de la location

1 - Les avantages de l’achat

Acheter votre maison ou votre appartement vous permet de vous constituer un patrimoine immobilier. C’est d’ailleurs la raison principale qui pousse les Français à acheter plutôt qu’à louer. Une fois devenu propriétaire, vous pouvez ensuite transmettre votre bien à vos descendants. La pierre représente en effet un placement très avantageux.

En devenant propriétaire de votre maison ou de votre appartement, vous économisez sur les loyers. Vous avez la satisfaction de vous dire que l’argent que vous versez tous les mois pour rembourser le crédit ne s’évapore pas dans la nature, mais contribue à construire votre patrimoine. 

Être propriétaire de votre résidence principale constitue aussi une solution idéale pour préparer votre retraite. Lorsque vos revenus mensuels diminueront, ne plus avoir de loyers à payer sera un réel avantage.

Autre avantage, vous pourrez réaliser une plus-value intéressante si vous décidez de revendre votre bien au bout de quelques années. 

Acheter permet aussi de se sentir vraiment chez soi et procure un sentiment de bien-être et de sécurité. Le propriétaire peut agencer sa maison ou son appartement comme il le souhaite, peindre les murs, abattre des cloisons, faire des travaux… En un mot, façonner son logement selon ses goûts personnels et ses besoins afin qu’il s’adapte à votre projet de vie

De plus dans certaines communes, l’offre locative est vraiment réduite et il est parfois difficile de trouver un bien à louer qui convienne à vos critères.

Avant de vous lancer, pensez à bien avoir en tête chaque étape d'un achat immobilier.

2 - Les inconvénients de l’achat

Acheter un bien immobilier s’accompagne de nombreux frais annexes, comme les frais de notaire, la garantie d’emprunt ou encore les frais d’agence. De plus, les banques demandent généralement aux acheteurs de pouvoir justifier d’un apport personnel correspondant à 10 % du prix d’achat du bien avant de leur accorder un prêt. Acheter un logement nécessite donc un effort financier important, non seulement au moment de la vente, mais aussi plus tard.

Il faut en effet tenir compte de la taxe foncière, qui peut vite dépasser 1 000 € par an selon la région dans laquelle vous souhaitez investir. N’oubliez pas non plus la taxe d’habitation, l’assurance du prêt et les différentes charges de copropriété... Il est donc important de disposer d’une situation financière stable pour acheter.

Si vous devenez propriétaire de votre résidence principale, vous devrez également vous charger de son entretien. Ce sera à vous de payer les frais de rénovation (toiture, ravalement de façade, entretien du jardin et/ou de la piscine…) et de trouver les bons artisans. 

Acheter votre résidence principale vous engage sur 20 ou 25 ans, selon le prêt que vous avez souscrit. Mais vos projets de vie vont forcément évoluer pendant ce délai. Si vous avez acquis un appartement dans une grande agglomération, vous n’aurez peut-être pas envie d’y rester lorsque vous aurez plusieurs enfants. Il vous faudra alors revendre, tout en réalisant une plus-value. 

Si vous voulez déménager, les procédures seront beaucoup plus longues que si vous étiez en location. Il vous faudra mettre votre logement en vente et le remettre en état pour attirer de potentiels acquéreurs.  

3 - Les avantages de la location

Louer plutôt qu’acheter séduit de nombreux Français qui ne souhaitent pas s’enraciner. En louant, vous êtes en effet beaucoup plus libre de déménager quand vous le souhaitez. Il vous suffira pour cela de déposer auprès de votre propriétaire un préavis de trois mois (ou d’un mois dans certaines circonstances). 

En optant pour la location, vous pouvez aussi vivre dans des biens immobiliers que vous n’auriez pas pu acheter à cause d’un budget trop limité : une grande maison individuelle au bord de la mer, par exemple. 

Louer vous permet de ne pas avoir à débourser beaucoup d’argent d’un seul coup au moment de l’achat immobilier. Vous pouvez ainsi conserver le capital qui aurait constitué votre apport personnel et l’investir ailleurs (dans une assurance vie, par exemple). 

Le statut de locataire vous évite également de vous rendre aux réunions de copropriétaires, parfois longues et houleuses.

Si un problème survient dans votre logement (une fuite d’eau, une panne électrique, un sinistre, un accident, etc.), c’est au propriétaire que reviennent les frais de réparation. De votre côté, vous n’aurez rien à payer. Ce n’est pas non plus vous qui effectuerez les démarches pour trouver les artisans en charge des travaux. 

Les loyers que vous devrez payer chaque mois seront moins importants que les remboursements de crédit à verser mensuellement. 

4 - Les inconvénients de la location

Payer chaque mois un loyer « à perte » demeure le principal inconvénient de louer sa résidence principale. Vous ne pourrez pas vous constituer un patrimoine immobilier si vous louez toute votre vie et vous n’aurez pas de bien à léguer à vos enfants ou à vos petits-enfants. 

Vivre en location ne permet pas non plus de se sentir vraiment chez soi. Il est déconseillé de faire des trous dans les murs, vous ne pouvez pas apposer le papier peint qui vous plaît ou encore abattre des cloisons (pour faire une cuisine ouverte, par exemple).

Opter pour l’achat ou pour la location : les questions fréquentes

La pierre constitue un investissement solide, car un logement ne peut pas perdre sa valeur du jour au lendemain. Acheter dans un quartier en plein essor est une bonne solution pour réaliser une plus-value à la revente et ainsi accroître le montant de votre patrimoine.

Sous certaines conditions, vous pourrez bénéficier du prêt à taux zéro, du prêt Action Logement ou encore du prêt d’accession sociale. L’investissement immobilier est également soutenu par plusieurs dispositifs fiscaux (loi Pinel, loi Denormandie, etc.).

Vous pourrez profiter d’une plus-value en revendant votre résidence principale si elle est située dans une zone dynamique ou si vous avez réalisé des travaux à l’intérieur.

Si vous êtes trop éloigné géographiquement, il est possible de signer le bail à distance par procuration, par voie électronique ou en envoyant les documents par courrier.